Icône des formations privées pour groupes

Formations privées pour groupes

Nos formations peuvent être adaptées selon les besoins de votre organisation.

Table des matières
Corps

Contexte

La langue française, comme beaucoup d’autres langues, emprunte des mots à différentes langues : l’italien, l’allemand, l’arabe, l’anglais... Cependant, lorsqu’il s’agit de l’emprunt à l’anglais, certains mots sont acceptés comme stock, marketing, design, alors que des centaines d’autres mots et expressions sont considérés comme des anglicismes à bannir. Par exemple, combien d’erreurs pouvez-vous déceler dans les deux phrases suivantes?

  • Il nous fait plaisir de vous introduire les problèmes pécuniers auquel on doit pallier. (4 erreurs)
  • Au meilleur de ma connaissance, je suis sous l’impression que ce contracteur ne rencontre pas les exigences du poste auquel il a fait application. (5 erreurs)

La présentation et l’analyse de plus d’une centaine de phrases vous permettront de repérer les différentes erreurs, tantôt évidentes, tantôt subtiles, et de les corriger.

Objectifs pédagogiques

La formation permet d’apprendre à relever et à corriger les multiples erreurs de toutes sortes. Nous insisterons sur les façons de déceler le plus d’erreurs possible et les coquilles malgré l’utilisation des logiciels de correction qui ne peuvent tout détecter.

Contenus

  • Anglicismes lexicaux, sémantiques, syntaxiques et graphiques
  • Pléonasmes
  • Faux amis
  • Impropriétés
  • Style oral inacceptable à l’écrit
  • Barbarismes
  • Solécismes

Approche pédagogique

Approche pratique : court exposé théorique, exercices pratiques, individuellement et en équipe, mise en commun.

Clientèle cible

Toute personne qui veut améliorer son habileté à relever les erreurs pour écrire les documents de travail correctement et avec assurance.

Durée et unités d’éducation continue (UEC)

Cette formation est d’une durée de 7 heures et donne droit à 0,7 UEC. 

Formateur

Georges Farid, Ph. D., est titulaire d’un doctorat en linguistique appliquée de l’université Paris V René Descartes. Aujourd’hui professeur honoraire, il a enseigné le français écrit sous toutes ses formes à l’UQO. Il a présenté de nombreuses communications sur divers aspects de la langue française aussi bien sur le plan national qu’international. Il a écrit plusieurs articles sur l’orthographe et la grammaire. Il a également publié, en 2004, un ouvrage intitulé « Mieux comprendre le participe passé », et en 2012, « Homonymes en exercices ». Ses recherches portent, entre autres, sur la nouvelle orthographe, le sexisme dans la langue française, la rédaction épicène, la clarté et la simplicité des écrits, la correction des erreurs et expressions fautives, la grammaire au travail, les 45 règles du participe passé et la ponctuation.